Comment ranger ses outils en sécurité dans sa maison ?

ranger un atelier

Pour un bricoleur, aménager son espace de travail de façon sécuritaire et efficace doit constituer une priorité. Il existe dans le marché une panoplie de solutions pratiques de rangement pour faciliter cette démarche.

Comment organiser l’espace de votre atelier ?

Idéalement, ce lieu gagne à être séparé du reste de la maison. Ce n’est pas nécessaire de disposer d’un très grand espace ; il peut s’agir d’un sous-sol, d’un garage, bien aéré et éclairé, isolé contre le froid et le bruit. Avec accès à l’électricité et, lorsque c’est possible, à un évier de type commercial. Il est toujours avisé de pouvoir refermer cet espace par un verrou pour en limiter l’accès – surtout si des enfants font partie des occupants de la maison. Les produits nocifs et certains outils dangereux pourront être rangés dans une armoire murale verrouillable. Pour que le matériel soit sécuritaire, il faut aussi qu’il soit propre et prêt à être utilisé. Évitez de stocker des outils encrassés ou qui ne fonctionnent plus très bien, à moins que vous n’ayez un coffre refermable pour y placer l’outillage en attente de réparation ou de nettoyage à fond. Ne conservez pas les outils incomplets ; ils prennent de la place dans votre atelier et vous font perdre du temps à chercher l’accessoire manquant. N’oubliez pas de prévoir un certain nombre de prises pour brancher vos outils électriques portatifs ainsi que les chargeurs de batteries. La boutique en ligne du site Castorama.fr constitue une référence de choix pour dénicher tout ce dont un bricoleur a besoin pour ranger efficacement son atelier. Vous y trouverez, entre autres, de nombreuses gammes de produits de marques réputées, d’un excellent rapport qualité-prix, qui sont de qualité professionnelle et garantis à vie.

Quels sont les avantages à ranger un atelier ?

Le principal avantage : une plus grande sécurité. Les accidents causés par des chutes d’outils lourds ou tranchants, ou des dépôts de produits sur le sol, se produisent plus souvent dans un atelier en désordre et mal nettoyé. Quand chaque outil et chaque équipement trouve la place qui lui est assignée, on n’a plus à perdre un temps précieux à le chercher (source de stress…). Un atelier encombré peut aussi vous inciter à acheter plus d’une fois les mêmes outils, si vous avez l’impression de les avoir perdus. En étant mieux organisé, vous retrouvez la tranquillité d’esprit et devenez plus motivé et efficace dans vos tâches.

Comment procède-t-on pour ranger un atelier ?

Pour vous assurer d’avoir facilement accès à vos outils et équipements, en toute sécurité, plusieurs options de classement s’offrent à vous. Les supports muraux par exemple, qui peuvent être fixés au-dessus de votre établi. Les modèles perforés sont peu coûteux et polyvalents pour y suspendre votre outillage à l’aide de crochets. Ils vous feront gagner de l’espace tout en rendant vos outils très accessibles. De nombreux accessoires et commodités tels que panneaux, étagères, tiroirs, bacs et coffrets sont très pratiques pour y classer vos outils en fonction de leur fréquence d’utilisation. Vous pouvez aussi les regrouper par catégorie (embouts, rallonges, pièces de rechange…) en identifiant les tiroirs avec des étiquettes. Les outils peuvent être disposés selon le type de travail. Si vous êtes menuisier, par exemple, placez les ciseaux à bois, pinces, scies, et tournevis à hauteur de vue. La fixation au mur permet de les repérer facilement et de sauver de l’espace. Quant aux produits de nettoyage, colles et lubrifiants, ils devraient être rangés séparément, dans un espace accessible mais éloigné de votre plan de travail. Les accessoires (balais, seaux, matériel de protection…) doivent eux aussi être stockés à bonne distance de cette zone.

L’établi et la servante mobile, incontournables dans un atelier

En fonction du volume de la pièce, il est recommandé d’installer un établi fixe, apte à supporter plus de 100 kg de charge de manière sécuritaire. Vous en trouverez de différents styles et formats, en bois solide ou en métal. Des professionnels ont conçu un large choix de rangements pour outils et équipements pour compléter ce dispositif afin de mieux répondre aux besoins spécifiques de chacun. Pour en profiter au maximum, il faut le choisir avec soin. Avez-vous besoin d’un meuble de travail fixe ou que l’on peut déplacer également grâce à des roulettes ? Il doit convenir à plusieurs tâches de menuiserie, métallurgie, plomberie… ; son plateau doit permettre d’y poser des charges plus lourdes, de travailler au marteau sans risques, de pouvoir mesurer à plat. En lui ajoutant des systèmes d’étaux (ils sont parfois déjà intégrés) ou une presse à bois, vous pourrez effectuer des opérations de serrage. Une table de sciage peut aussi lui être adjointe, dotée de butées et de guides. La servante d’atelier comporte habituellement plusieurs compartiments et tiroirs*. Elle possède généralement des roulettes pour la déplacer aisément. Elle est modulable et s’avère idéale pour y ranger vos outils à main ainsi qu’une panoplie de petites pièces et d’accessoires au même endroit. Elle se glisse aisément sous un meuble de travail une fois vos tâches terminées. Le matériel plus lourd ou qui vous sert moins souvent devrait plutôt être rangé dans des étagères robustes ou des armoires à outils. Des appareils sensibles peuvent aussi y être placés, car ces meubles offrent une protection suffisante contre la poussière et les liquides. *les tiroirs de la servante d’atelier peuvent être divisés en modules ou plateaux pour y ranger chaque type d’outils. En suivant ces conseils, vous pourrez créer un coin de travail sécurisé, ergonomique et fonctionnel. En disposant de vos outils et équipements à portée de main, vous sauverez beaucoup de temps à long terme.


Le rabotage, une technique ancienne mais toujours efficace
Scie à onglet : comment choisir la vôtre parmi les différents modèles ?